Difficile d'aborder ce qui m'arrive, mes souvenirs, mon quotidien, ma famille, oui mais, tous les jours ce n'est pas que du bonheur...

Du jour au lendemain votre vie peut basculer, croyez moi ce n'est pas une blague.



Tout ça doit vous paraître brouillon et incompréhensible, je vous copie colle les résumés déjà écrits, trop dur pour moi de répéter sans cesse et de revivre ces 11 journées tragiques...

"Jeudi 29 octobre, Alexandre, mari d'Emilie et habitant dans la région d'Orléans, n'est jamais rentré chez lui après son travail.

Après plus amples informations (notamment avec le contrôle des comptes bancaires et quelques coups de téléphone) Emilie s'est rendue compte qu'il n'était jamais arrivé au travail, qu'il avait acheté un billet de train et avait retiré de l'argent à la banque à Marseille. Une enquête a été ouverte auprès de la gendarmerie mais bien vite conclue une fois Alexandre reconnue sur la vidéo de la gare près de chez eux.

Alex est parti en laissant son téléphone portable à son domicile, Internet ou les annonces radios ou par affichettes sont donc les seuls moyens de le contacter ou de lui faire passer un message.

Aidez Emilie et leurs deux petits garçons de 3 et 1 an à retrouver Alexandre en faisant suivre ce mail à tous vos amis! Si vous êtes dans la région de Marseille, ouvrez particulièrement l'œil en ce moment.

Alexandre est grand (1,90m), les cheveux châtain très courts, les yeux verts très clairs. Il est de corpulence moyenne. Il se déplace apparemment avec une veste polaire kaki, un sac de randonnée noir et kaki, des chaussures de randonnée et, le cas échéant, une cape de pluie. (Achats effectués le matin même, ticket de caisse retrouvé dans sa voiture)
Petit renseignement supplémentaire : il est possible de le croiser dans le stade, car il est fan de l'OM.

Nous supposons que son travail lui posait problème et qu'un jour il a craqué et tout plaqué, faute de réussir à en parler. L'enjeu est de le pousser à reprendre contact avec sa famille, qui lui a déjà pardonné, et attend son retour ou au moins de nouvelles."